Le réfrigérant Opteonᵐᵈ a un faible PRP

Le réfrigérant Opteonᵐᵈ YF de DuPontᵐᶜ a un faible PRP
 
Considérant que trois milliards de véhicules circuleront sur les routes dans un proche avenir, il est essentiel de réduire non seulement leur consommation d’énergie, mais également leur impact environnemental, et c’est là qu’un réfrigérant de la prochaine génération peut aider. Aujourd’hui, 400 millions de voitures équipées de systèmes de climatisation circulent sur la planète. Le réfrigérant le plus couramment utilisé est l’hydrofluorocarbure HFC-134a, qui a un potentiel de réchauffement planétaire (PRP) de 1430. Comme le nombre de véhicules sera multiplié par presque huit au cours de la prochaine décennie, un tel PRP ne peut pas être maintenu.
 
En réponse, la directive MAC de l’UE de 2006 relative à la climatisation mobile oblige tous les nouveaux types de voitures à être dotés d’un réfrigérant de prochaine génération ayant un PRP de moins de 150 à compter de janvier 2011. À partir de 2017, cette norme s’appliquera à toutes les voitures neuves.
 
Avec un PRP de 4, le réfrigérant Opteonᵐᵈ YF (HFO-1234yf) de DuPontᵐᶜ a un PRP de 97 = % inférieur à ce qui est exigé par la nouvelle réglementation, ce qui en fait le premier réfrigérant de prochaine génération.
 
Des partenariats pour développer une solution respectueuse de l’environnement
 
Les chercheurs de DuPont ont fait équipe avec des scientifiques d’Honeywell pour accélérer le développement d’un réfrigérant de prochaine génération : Opteonᵐᵈ YF (HFO-1234yf). Opteonᵐᵈ YF dépasse la directive MAC de l’UE, en plus d’offrir une solution sûre et écoénergétique facile à mettre en œuvre.
 
DuPont et Honeywell ont présenté le HFO-1234yf à l’industrie automobile en 2007 et, depuis lors, le produit a subi de nombreux tests de sécurité et d’efficacité effectués par des organismes indépendants, tels que l’équipe du Programme international de recherche coopérative de la Society of Automotive Engineers (SAE), dont font partie les grands constructeurs automobiles.
 
Les tests effectués par la SAE ont révélé que le HFO-1234yf offrait des résultats environnementaux supérieurs par rapport au dioxyde de carbone, un réfrigérant de remplacement, tout en affichant le risque le plus faible pour une utilisation répondant aux besoins des consommateurs.
 
En quoi le réfrigérant Opteonᵐᵈ YF de DuPontᵐᶜ diffère-t-il de HFC-134a
 
Le réfrigérant dominant actuel, le HFC-134a, est un réfrigérant d’hydrofluorocarbone, tandis que Opteonᵐᵈ YF (HFO-1234yf) est un réfrigérant d’hydrofluoroéther-oléfine. Les réfrigérants HFC sont composés d’hydrogène, de fluor et de carbone liés par des liaisons simples entre les atomes. Les réfrigérants HFO sont composés d’atomes d’hydrogène, de fluor et de carbone, mais contiennent au moins une double liaison entre les atomes de carbone.
 
Opteonᵐᵈ YF a des propriétés physiques semblables à celles du HFC-134a et offre la possibilité d’être utilisé dans les systèmes au HFC-134a actuels si ceux-ci subissent un minimum de modifications.
 
Potentiel de réchauffement planétaire quasi nul
 
Opteonᵐᵈ YF a un PRP de 4, sur une base de 100 ans et plus, qui répond à la directive MAC de l’UE qui exige un PRP maximum de 150. Non seulement affiche-t-il un PRP de 97 % inférieur au PRP exigé par l’UE, mais ce PRP est également 99,7 % meilleur que celui du HFC-134a, qui est de 1430. Par rapport aux autres réfrigérants de remplacement, il laisse l’empreinte climatique la plus favorable sur la durée entière de son cycle de vie.
 
Une mise en œuvre des plus simples
 
Pour être mis en œuvre, les réfrigérants de CO2, lesquels répondent aussi aux exigences de la directive MAC de l’UE, nécessitent une refonte complète et coûteuse des technologies de fabrication. Opteonᵐᵈ YF ne requiert que quelques modifications mineures apportées aux systèmes de climatisation existants avant d’être installé.
 
Une solution écoénergétique
 
La majeure partie du potentiel de réchauffement planétaire d’un réfrigérant est imputable aux émissions de CO2
indirectes qui sont causées par la consommation croissante du carburant nécessaire pour
faire fonctionner la climatisation.
 
Le réfrigérant Opteonᵐᵈ YF est plus efficace à des températures élevées que les réfrigérants au CO2. Les tests effectués par l’Association des constructeurs automobiles japonais ont montré que les climatiseurs contenant le réfrigérant Opteonᵐᵈ YF produisaient considérablement moins d’émissions de CO2 que ceux fonctionnant avec des réfrigérants au CO2 dans les zones à climat chaud.
 
Sans danger pour les conducteurs et les passagers
 
Des instituts indépendants du monde entier ont évalué le réfrigérant Opteonᵐᵈ YF de prochaine génération dans le cadre de nombreux tests et études de longue durée. L’analyse des risques, les tests de laboratoire et les évaluations toxicologiques ont démontré que le réfrigérant Opteonᵐᵈ YF était sans danger. L’industrie automobile elle-même a éprouvé la sécurité du réfrigérant Opteonᵐᵈ YF, estimant que, même dans le cas d’un accident, Opteonᵐᵈ YF n’a pas pris feu ni causer de dommage.
 
Mise en marché du produit
 
 Bien que DuPont et Honeywell aient mis au point ensemble le HFO-1234yf, elles le commercialisent et le vendent séparément. L’on prévoit mettre en place une usine provisoire de taille moyenne en 2013, qui sera remplacée par une usine à grande échelle qui devrait ouvrir à la fin de 2014 ou au début de 2015.
 
« Le nouveau réfrigérant permet à l’industrie automobile de réduire l’empreinte environnementale des véhicules à un coût nettement inférieur à celui des réfrigérants de remplacement », a déclaré Thierry Vanlancker, président de Produits chimiques &et du fluor DuPont. « DuPont est convaincue que nous avons la combinaison gagnante qui permettra à l’industrie d’enregistrer plus tôt des bénéfices au plan environnemental. Le rôle de DuPont dans l’introduction du HFO-1234yf est un autre excellent exemple des innovations que DuPont procure à l’industrie automobile depuis près d’un siècle ».