Notre site web utilise des cookies afin d’optimiser votre expérience en ligne et vous fournir de meilleurs services. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, conformément à notre Déclaration de protection des données.

La salubrité commence à la ferme

Trouver un programme pour aider à gérer la paperasse relative à la sécurité alim

Les principaux transformateurs, épiceries et chaînes de restaurants exigent que les producteurs respectent les pratiques exemplaires pour limiter les risques en matière de salubrité des aliments. Et la seule façon de démontrer que vous respectez les règles, c’est de fournir les documents requis. Les producteurs à la fine pointe utilisent ce mécanisme de suivi pour obtenir un avantage concurrentiel.

Les programmes de salubrité des aliments sont utiles

« Le fait de participer à un programme est la meilleure façon de convaincre vos clients que vous offrez la salubrité et la qualité qu'ils recherchent », déclare Eva Sanz-Sole, gestionnaire de projet principale en salubrité des aliments au Centre de technologie alimentaire de Guelph.

Madame Sanz-Sole affirme que les producteurs qui participent à un programme comme CanadaGAP (Bonnes pratiques agricoles) constatent souvent une amélioration de l'efficacité de leur exploitation. Les travailleurs sont plus conscients de leurs responsabilités. Les erreurs mineures sont évitées, ce qui réduit également le risque pour le producteur.

Le programme CanadaGAP a été mis en place par le Conseil canadien de l’horticulture à la fin de l'année 2008. Il respecte les exigences de l’Initiative mondiale pour la sécurité alimentaire, reconnue à l'échelle internationale, et favorise la croissance des marchés d'exportation pour les producteurs canadiens.

Le processus de certification prévoit la vérification de la conformité à la norme, l'examen de votre guide et de vos registres, des entretiens avec les exploitants agricoles et la vérification du système obligatoire de rappel. Les producteurs de cultures multiples n’ont à subir qu’une seule vérification et chaque guide spécifique à une production est mis à jour tous les ans pour le rendre plus clair et plus précis.

Trouvez ce qui vous convient

La première étape consiste à communiquer avec l'association de producteurs de votre secteur. Elle pourra vous recommander le programme qui correspond le mieux à votre situation. Vous pouvez suivre un cours ou un séminaire pour démarrer votre programme personnel de salubrité des aliments.

La participation à un programme devient vraiment essentielle, selon Madame Sanz-Sole. « Les clients l'exigent de plus en plus et cela profitera à votre exploitation dans d'autres domaines, tout en vous préparant à la nouvelle législation nationale sur la traçabilité. »
 

Lorsque l'information retrouvée sur ce site web est une référence seulement avec tout produit de protection des cultures, lisez et suivez méticuleusement les directives apparaissant sur l'étiquette.