Notre site web utilise des cookies afin d’optimiser votre expérience en ligne et vous fournir de meilleurs services. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, conformément à notre Déclaration de protection des données.

Le bon produit au bon moment diminuera la pression de pissenlits

Demandez aux agriculteurs quelles mauvaises herbes les incommodent le plus, et il faudra peu de temps pour qu’ils vous parlent des pissenlits. 

Il existe en fait plusieurs espèces différentes de pissenlits. Certaines espèces produisent beaucoup de semences et sont plus courantes dans les zones cultivées. D’autres espèces, qui produisent moins de semences, sont plus courantes dans les pâturages et le gazon. Dans les deux cas, les pissenlits ont des racines pivotantes profondes et sont difficiles à supprimer. 

Un plant de pissenlit peut produire plus de 20 000 graines. Par conséquent, il est mieux de les supprimer à l’aide d’une approche systématique avant qu’ils ne produisent des graines.   

Supprimer rapidement le pissenlit
Retirez les pissenlits de l’équation le plus tôt possible, idéalement avant que vous ne semiez votre culture. Lors du brûlage avant l'ensemencement, le pissenlit se révèle malheureusement être une mauvaise herbe tenace qui semble souvent se moquer d’une application de glyphosate.
 
Ne vous limitez pas à brûler les fanes, amenez l’herbicide jusqu’au racines

Les pissenlits font partie des mauvaises herbes qui sont plus facilement supprimées par une application hors culture. Il est préférable que l’herbicide soit transloquée dans le système racinaire avec les glucides à l’automne lorsque la mauvaise herbe se prépare à hiverner.  Si vous ne les supprimez pas à l'automne, une application précoce au printemps est définitivement dans l'ordre des choses.
 
La suppression des pissenlits dans le soya
Dans certains cas particuliers en Ontario et au Québec – comme pour la suppression des pissenlits au printemps – un herbicide résiduel peut substantiellement augmenter l'efficacité du glyphosate.

 

Que ce soit dans le cas de la culture sans travail du sol, avec travail réduit ou avec labour vertical, un traitement peu coûteux de pré-semis au glyphosate fournit une suppression importante des vivaces et des annuelles hivernales qui peuvent être présentes. L’ajout d’un herbicide résiduel en même temps prolonge la période exempte de mauvaises herbes et peut, dans certain cas, éliminer une deuxième application à l'aide du pulvérisateur.

 Le pissenlit devient un problème
Le pissenlit devient un problème omniprésent de plus en plus sérieux. 

Le Guardian® de DuPontᵐᶜ se montre hautement performant pour éloigner le pissenlit pendant de longues périodes, même au printemps suivant; ce qui est vraiment avantageux pour les agriculteurs qui font la culture du blé en semis direct dans le chaume du soya IP.   

Gardien® Plus vous procurera la même suppression exceptionnelle des pissenlits, en plus de supprimer la morelle noire de l’Est, ainsi que la berce commune et le chou gras résistants aux herbicides (triazine et herbicides du groupe 2).  

 

Lorsque l'information retrouvée sur ce site web est une référence seulement avec tout produit de protection des cultures, lisez et suivez méticuleusement les directives apparaissant sur l'étiquette.