Notre site web utilise des cookies afin d’optimiser votre expérience en ligne et vous fournir de meilleurs services. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, conformément à notre Déclaration de protection des données.

Une première pulvérisation efficace

Ce producteur ontarien utilise Gardien pour garder son soya propre

L’ajout d’un herbicide de prélevée, offrant une suppression résiduelle dans votre soya résistant au glyphosate ou IP, vous permet de gagner du temps et probablement d’augmenter le rendement en gardant vos champs propres dès le départ.

Il est difficile de choisir le bon moment

Il peut être difficile de choisir le moment d’une deuxième application de glyphosate en postlevée sur une culture de soya résistant au glyphosate. C’est comme mettre tous vos œufs dans le même panier. Si vous manquez la période propice à la deuxième pulvérisation, vous aurez fort probablement un moins bon rendement.

Protégez-vous contre le mauvais temps

Le mauvais temps peut vous empêcher de travailler dans vos champs. Le fait de ne pas pouvoir travailler pendant dix jours ou plus durant la saison de pulvérisation peut avoir des répercussions graves.

« Dans le cadre de nos essais de 2009, où nous avons retardé l’application de glyphosate en postlevée jusqu’à la troisième ou quatrième trifoliée, soit un retard de dix jours, nous avons réussi à protéger le rendement aux endroits où nous avions utilisé un herbicide résiduel, et nous avons perdu du rendement aux endroits où il n’y en avait pas », déclare Mike Cowbrough, spécialiste des mauvaises herbes au ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario. « Si un applicateur à forfait compare le prix du Gardien® de DuPontᵐᶜ à celui d’une seule application de glyphosate, il conclut qu’il achète une assurance au cas où il ne pourrait pas faire le travail à temps. »

Art Delanghe est un applicateur à forfait de Ridgetown, en Ontario. Il pulvérise jusqu’à 10 000 acres par année.

« Nous avons eu de très bons résultats avec Gardien® »,” déclare-t-il. « Vous pouvez sans doute gagner deux à trois semaines de suppression des mauvaises herbes avec l’herbicide résiduel par rapport au glyphosate utilisé seul. C’est vraiment impressionnant. »

M. Delanghe ajoute qu’avec Gardien®, il n’a pas à s’inquiéter que les mauvaises herbes diminuent son rendement au début de la saison. Il a vu de nombreux producteurs qui utilisent seulement le glyphosate être obligés de pulvériser la culture à trois reprises.

Un herbicide résiduel peut améliorer la suppression des pissenlits

Dans certaines situations particulières, comme pour supprimer les pissenlits au printemps, un herbicide résiduel peut augmenter de façon considérable l'efficacité du glyphosate. M. Cowbrough explique qu’ils ont appliqué des herbicides pour le soya sur une parcelle de souchet comestible, sans compétition d’une culture, à la Station de recherche Elora. Ils ont récolté les tubercules de souchet comestible : la seule partie de la plante qui résiste à l’hiver pour produire de nouvelles plantes au printemps. « Aux endroits où nous avions appliqué du Gardien®, nous avons constaté une réduction de plus de 95 % de la quantité de tubercules de souchet comestible », déclare-t-il. « Nous avions plus de 451 tubercules dans une motte de terre de la taille d’une balle molle. Dans le sol traité au Gardien®, il n’y en avait que 35. »

Le soya IP doit être propre dès le départ

Si vous cultivez du soya à identité préservée, vous savez à quel point il est important que la culture soit propre dès le départ. Dans les cultures de soya avec un travail du sol conventionnel, certains producteurs ont obtenu de bons résultats avec une seule application de Gardien®, sans deuxième application. Les producteurs en semis direct doivent généralement effectuer une deuxième application. Mais même dans ce cas, ils obtiendront une bien meilleure suppression des mauvaises herbes vivaces grâce au Gardien®.

Gestion efficace

Certains producteurs souhaitent ajouter un deuxième ingrédient actif à leur soya résistant au glyphosate pour prévenir les changements de populations et la résistance des mauvaises herbes. Le Gardien® procure ce deuxième ingrédient actif et vous permet d’avoir plus de temps pour faire une application en postlevée, au besoin.
 

 


Utilisez Gardien® pour une maîtrise avec activité résiduelle des mauvaises herbes qui vous volent vos rendements.

Art Delanghe gagne deux à trois semaines de plus de maîtrise des mauvaises herbes grâce à l'activité résiduelle de Gardien®.

 

Lorsque l'information retrouvée sur ce site web est une référence seulement avec tout produit de protection des cultures, lisez et suivez méticuleusement les directives apparaissant sur l'étiquette.