NFPA 1992 – Normes sur les vapeurs non cancérogènes

La norme

NFPA 1992 porte sur les équipements de protection individuelle utilisés lors d’interventions d’urgence en présence d’éclaboussures de liquide, de matières particulaires et de vapeurs non cancérogènes dans les environnements contenant des matières dangereuses.

Survol de la NFPA 1992

La norme NFPA 1992, édition 2005, porte sur les ensembles et vêtements de protection contre les éclaboussures de liquide dans les situations d’urgence mettant en cause des matières dangereuses. La NFPA permet les ensembles (qui couvrent le corps en entier) ou les vêtements (qui protègent le torse, les bras et les jambes, et, de façon optionnelle, la tête, les mains et les pieds). On peut utiliser les normes NFPA 1991 et NFPA 1992 pour certifier la protection contre d’autres produits chimiques ou mélanges. Cependant, la NFPA 1992 se limite aux produits chimiques qui ont une pression de vapeur supérieure à 5 mm Hg à 25 °C (77 °F), qui ne possèdent pas de pouvoir cancérogène connu ou suspecté tel que l’indiquent le document « Dangerous Properties of Industrial Chemicals » ou le guide de poche sur les dangers chimiques (Pocket Guide to Chemical Hazards) de la NIOSH, et qui n’affichent pas la mention PEAU, comme l’indiquent la documentation sur les valeurs limites d’exposition aux substances chimiques et aux agents physiques et les indices d’exposition biologique de l’American Conference of Governmental Industrial Hygienists.

Détails sur les exigences d’essai de la norme NFPA 1992

Les essais spécifiques exigés par la norme NFPA 1992 incluent les suivants :

  • Essai de type « douche » pour démontrer l’intégrité de l’étanchéité aux liquides
  • Essai de pénétration contre cinq produits chimiques industriels liquides
  • Essai de résistance à l’éclatement, de résistance aux perforations, de rendement par temps froid, de résistance à l’abrasion et de fatigue de souplesse des matériaux des combinaisons, des gants et des chaussures
  • Essai de résistance à la rupture pour les coutures et les fermetures

La NFPA 1992 prévoit un avenant facultatif pour l’embrasement éclair. Pour cet avenant, le vêtement doit conserver la protection contre les liquides et démontrer un degré de résistance élevé au contact de la flamme en surface.

Pour voir les produits homologués en vertu des normes NFPA, y compris la norme NFPA 1992, visitez le site SafeSPECᵐᶜ 2.0.