Normes NFPA 2112 pour réduire les blessures causées par des embrasements éclairs

Norme portant sur les vêtements ignifugés pour la protection des travailleurs industriels contre les embrasements éclairs


Édition : 2012

Objectif :

La norme NFPA 2112 définit les exigences minimales pour la conception, la fabrication, l’évaluation et la certification des vêtements ignifugés utilisés par les travailleurs industriels. Elle vise à protéger celui qui les porte contre les brûlures, à lui offrir un certain degré de protection et à réduire la gravité des brûlures causées par des expositions à la chaleur de courte durée ou à des expositions accidentelles à des embrasements éclairs.

Portée :

La norme NFPA 2112 précise les exigences de rendement minimales et les méthodes d’essai des tissus ignifuges ainsi que les composants et les exigences en matière de certification et de conception des vêtements utilisés dans des zones posant un risque d’embrasement éclair.

Foire aux questions :

  1. En quoi consiste la norme NFPA 2112? La norme 2112 de la National Fire Protection Association définit les exigences minimales pour la conception, la fabrication, l’évaluation et la certification des vêtements ignifuges destinés aux travailleurs industriels. Elle n’a pas été élaborée dans le but de guider le choix d’un équipement de protection individuelle en fonction d’un risque quantifié, ce qui est plutôt prévu par la norme NFPA 2113.
  2. Les incendies industriels durent‑ils tous trois secondes ou moins? Les incendies de courte durée sont une rare exception. Si vous ouvrez le journal ou le téléviseur ou si vous consultez un site Web, comme celui de l’U.S. Chemical Safety Board, vous constaterez par vous-même l’ampleur qu’ont habituellement les incendies qui se déclarent sur des sites industriels manufacturiers, chimiques ou pétroliers. Le délai de trois secondes est une norme de rendement qui n’est utilisée que pour qualifier les vêtements d’ignifuges. Il ne sert en aucun cas à déterminer le degré de protection de l’équipement de protection individuelle que doivent porter les travailleurs dans votre environnement particulier exposé aux risques d’incendie.
  3. Quel est le pourcentage de brûlures corporelles minimum requis pour réussir le test NFPA 2112? Pour qu’un vêtement passe le test NFPA 2112, il doit exposer un pourcentage total de brûlures corporelles de 50 % ou moins sur un modèle de brûlures normalisé.
  4. Un vêtement qui génère des brûlures corporelles prévues de 50 % sur un modèle normalisé est‑il acceptable pour votre organisation? Si ce n’est pas le cas, vous devez viser plus haut que la conformité à la norme NFPA 2112 et évaluer les vêtements pour leur niveau de rendement réel. Il ne faut pas seulement vous fier aux critères de passage basés sur le modèle de brûlures corporelles prévues de 50 %.
  5. Si un vêtement a obtenu la cote de « passage » au test NFPA 2112, cela signifie-t-il qu’il protégera adéquatement les travailleurs ou qu’il satisfait aux normes applicables de l’OSHA? Il n’y a pas de raccourci. Vous devez faire vos devoirs, générer les données et collaborer avec les fournisseurs de vêtements pour comprendre quel type de vêtements ou de systèmes vestimentaires offrira le niveau de protection requis.